Les îles Salomon : Guadalcanal

Histoire

L’île de Guadalcanal a été découvert en 1564 par le navigateur espagnol Alvaro de Mendaña. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, elle a été occupée par le Japon. L’île de Guadalcanal abrite des épaves (SBD Douglas bomber, P38 Lightning fighter plane) datant des batailles navales de la seconde guerre mondiale. Les plongées sous marine permettent de découvrir les vestiges des navires et des avions détruits et coulés dans l’eau.


Localisation

L’île de Guadalcanal est une île de l'océan Pacifique, entourée par les îles Florida, les îles Russell et les îles Mborokua. Elle se situe au sud de la Papouasie Nouvelle-Guinée, à deux heures en bateau des îles Floridas (du Nord-Est de la capitale des Îles Salomon Honiara).


Tourisme

L’île de Guadalcanal est la plus fréquentée de l'archipel Salomon, grâce à ses montagnes volcaniques, son climat tropical et humide, ses forêts tropicales, ses coraux, ses lagons et ses plages de rêve. L’île de Guadalcanal possède le plus grand port des îles Salomon, l'aéroport international Hendersonovo, un quartier chinois, un beau jardin botanique, un musée national et culturel qui représente les cultures traditionnelles des îles Salomon, les chutes de Mataniko et les gigantesques cavernes, qui se situent à cotés des montagnes. Le point culminant de l’île de Guadalcanal est le Mont Popomanaseu avec 2 332 mètres d’altitude. L’île de Guadalcanal offre des plongées sous marines, d’une renommée universelle grâce à sa richesse sous-marine (en faune et en épave de la seconde guerre mondiale : tankers, sous marins, avions…). L'anglais est la langue officielle de l’île en plus de plusieurs autres dialectes locaux comme le pidgin.


Faune et flore

La faune de l’île de Guadalcanal est peu riche, on y trouve des porcs en grande quantité, ainsi que des nombreuses espèces de reptiles (lézards, serpents crocodiles...). La faune aquatique de l’île de Guadalcanal est riche en crevette nettoyeuse, rascasse ennemie, rascasse volante, rascasse zèbre, syngnathe moucheté, scorpion et crabe. La flore de l’île de Guadalcanal est riche en banian, et en palmier.


Population

L’île de Guadalcanal est d’une population de 109 382 habitants sur une superficie de 6 500 km2, soit une densité de 16,83 hab. /km2. La population de l’île de Guadalcanal est accueillante.


Ecrit par Maria


Source:http://www.easyvoyage.com/pays/iles-salomon/les-paysages.html